Все города > Tokyo > 音楽の日 2016 Fête de la musique 2016

音楽の日 2016 Fête de la musique 2016


628
25
июня
06:00

Institut français du Japon - Tokyo
15 Ichigaya-funagawara-cho 162-8415 Tokyo Japan
フランスで夏の到来を祝う恒例イベント、「音楽の日」を今年も東京で開催します。今年はフランスからのスペシャルゲストとしてNACHが登場します!
NACH(ナッシュ):
NACHことAnna Chedid (アナ・シェディッド) は、1987年生まれのフランスのシンガー・ソング・ライター。彼女のアーティスト名「NACH」は名前と苗字の終わりと始めの2文字を取って組み合わせたものである。 同じくシンガー・ソング・ライターであるLouis Chedid
(ルイ・シェディッド) を父親に持ち、兄のMatthieu Chedid (マチュー・シェディッド) も「M」というアーティスト名で活躍をするフランスを代表するシンガー・ソング・ライターの一人である。父方の祖母のAndrée Chedid (アンドレ・シェディッド) はフランス人とエジプト人の両親のもとにレバノンに生まれた文筆家であった。そんな祖母の影響を受けてか、NACHにとって言葉を紡ぐことは日常生活において必要不可欠な習慣の1つである。また、彼女の歌唱力は、8歳の時に兄のMatthieuがアルバム制作の際に試しに歌わせてみたことをきっかけに、その美しく巧みなバイブレーションの才能が見出された。以後、タップダンスや演劇などにも夢中になったが、特にコーラスのレッスンは、彼女が感銘を受けているビリー・ホリデイのような歌声を身につける為に特に力を注いだ。指南役は、彼女にオペラ歌手を目指すよう奨めるが、彼女は自分自身のままでありつづけるために、その献言を拒む。その後、音楽の道に進むべきかを決断するまでに時間を要したが、18歳の時に初めてのオリジナル楽曲を完成させたことで、自身の人生を音楽の道に費やすことを決意する。2009年に1枚目のミニアルバム「Elle ou moi」をリリースし、翌年2010年には、兄Matthieuのツアーにコーラス及びキーボードとして参加をする。ツアー終了後、ボイスレッスンの強化を主な目的に、その傍らベースとドラムの技術も身につけるためにニューヨークへ渡る。2013年には、数々の有名アーティストの前座を務めるなど、ミュージシャンとしてのキャリアを本格的に積み始める。2015年4月、ファーストアルバムNach」をリリース。同年、毎年優秀な作詞者や作曲者に与えられるラウル・ブルトン賞を受賞。

Comme chaque année, L’institut se met au diapason avec des groupes amateurs et professionnels tokyoïtes mais aussi avec un invité de marque venu de France. Cette année c’est l’incroyable Nach qui clôturera cette journée !

NACH :
Lumière ! Sur la pochette de ce premier album, NACH, brise l’obscurité, apparition magnétique et lumineuse. A 27 ans, elle est un lien entre la clarté et l’obscurité, puisant son inspiration dans la mélancolie et dans la joie comme sur CŒUR DE PIERRE où le rythme qui claque nous entraîne dans une balade qui nous parle de chagrin d’amour.

L’âme mélodique. C’est d’abord elle qui la guide, ce son qui va porter ses paroles. Ce n’est pas étonnant qu’elle lui ait dédié un titre dont on retient ces mots : « Entends tu cette musique au fond de toi, ferme les yeux c’est magique…» En elle, il y a de la pop, de l’électro, de l’acoustique, des rythmes qui ouvrent la voie à l’écriture…

Les mots. NACH, est également auteur et interprète. L’écriture est chez elle un besoin quotidien. Est-ce un héritage de sa grand-mère, l’écrivaine et poétesse, Andrée Chedid ? Ses mots nous parlent de nos maux comme sur CE QU’ILS DEVIENNENT : « Je ne rêve plus, ne rêve pas, ce vide en moi, j’ai perdu quelque chose. Je n’entends plus, je n’entends pas, je n’entends pas cette petite voix qui me disait on aura tout le temps…».

La vie. Elle vibre dans sa voix. Cette voix qu’elle découvre à 8 ans quand son frère Matthieu la fait intervenir sur ses albums et qu’elle éprouve une vibration merveilleuse. Elle s’immerge alors dans les claquettes, le théâtre, le chant… En quête d’une voix justement, comme celle de Billie Holiday qu’elle admire. Car NACH veut s’affirmer très vite. Son professeur de chant lyrique la pousse vers une carrière d’interprète. Elle dit NON. Elle veut clamer haut et fort ce qu’elle a en elle. « JE SUIS MOI… rien que moi »…

L’esprit d’équipe. Joseph, son frère, l’âme sœur ; Jeanne l’alter ego aux manettes de la création visuelle ; Quentin, l’ami, le musicien, mais aussi Marlon qui co-réalise l’album… Si NACH compose et écrit seule, elle croit aussi aux rencontres, sait s’entourer et apprivoiser les talents pour consolider et compléter ses idées. Pas question d’avancer sans l’autre. La preuve avec l’obsédant A TOI MON ETRANGER, où elle nous invite, malgré nos différences, à partager cette terre… et plus largement, son univers qui explose sur scène où elle ne songe qu’à une chose : faire plaisir.

L’énergie. Ce besoin de se confronter au public est la preuve de son énergie inextinguible. Elle a plongé dans le tourbillon qui l’a menée des signatures avec Auguri et Warner Chappell à de nombreux concerts, aux premières parties de Thomas Dutronc ou Arthur H… Jusqu’à la signature chez Polydor et cet album. Sa vie est un live et NACH nous emporte comme avec CHANTE ENCORE : « Quoi qu’il advienne. Qui que je sois. Même si la vie ne m’entend pas je soigne mes peines. Je me sauve. Je chante encore, je chante encore pour toi… »